Mes conseils pour garder la ligne et la forme pendant les fêtes !

23 Déc

mon conseilLa période des fêtes est une période de convivialité où il n’est pas rare de déraper au niveau alimentaire. C’est aussi une période de dépression et de frictions émotionnelles. À mon humble avis ce n’est pas seulement parce qu’on se retrouve en famille. Les mauvaises associations alimentaires, la surconsommation de sucres à cette période de l’année (trêve des confiseurs !) augmentent les tendances à broyer du noir et à l’agressivité. Je vous propose quelques astuces pour passer des fêtes gourmandes et sereines. Partant(e)s ?!

Mon Premier conseil : Faites-vous plaisir !

Mangez des choses qui vous font plaisir, sans restriction ni culpabilité. C’est le moment de partager des moments conviviaux avec votre entourage.
Faites-vous plaisir du 24 décembre à 18h au 25 décembre à 18h et du 31 décembre 18h au 1er janvier à 18h. Et c’est tout !
Bornez avec précision les moments où vous êtes permissive, choisissez-les. Ne débordez pas en mode : « je ne vais pas laisser perdre ces bons restes de… ». Ça c’est la meilleure façon de prendre ce que vous voulez perdre 😉 Offrez les restes à qui vous voulez et interdiction d’y toucher !

Mon conseil n° 2 : Le petit déjeuner !

Filet de saumon gravlaxTous les jours de l’année et surtout ceux qui précèdent des fêtes, faites un petit déj copieux, gras et salé. Le fait de manger copieusement gras le matin, vous empêchera de vous « bâfrer » le soir. C’est le moment de manger un bout de saumon gravlax avec un bon avocat, ou des œufs au plat avec du lard rôti, ou encore du blanc de poulet poché avec une bonne dose de mayonnaise maison ! Plus vous serez généreuse avec vous, plus la soirée sera facile.

Mon conseil n° 3 : Buvez !

Tisane réchauffanteLe problème des repas de fêtes, c’est que bien souvent on se déshydrate. Oui, même en buvant du champagne ou du vin, le corps manque d’eau. Et un corps qui manque d’eau voit son métabolisme baisser et se met à stocker. Le foie aussi donne des signes de faiblesses… Donc mon astuce pour éviter de mourir de soif : Buvez ! Buvez de l’eau, des infusions tout le long de l’après-midi de façon à arriver en pleine forme au moment du repas. Il n’est pas nécessaire de se noyer non plus… Un litre dans l’après-midi par petites touches régulières, c’est parfait ! Si vous êtes invitée, buvez une grande tasse de tisane de gingembre juste avant de partir (voir mon quatrième conseil !) et si vous recevez, buvez-là juste avant que vous convives arrivent !

Programme On/OFF
>>> Cliquez pour réserver votre place ! <<<


Mon conseil n°4 : Faites chauffer la chaudière !

Activez le système digestif, stimulez la combustion de l’estomac. Donnez l’information à votre organisme que ça va chauffer, stimulez-le. Une bonne tisane de gingembre est tout indiquée pour ça. Plus votre digestion sera active, moins votre gueuleton laissera de trace. L’élimination des toxines sera plus facile aussi. Vous pouvez aussi préparer des plats au gingembre, piment, poivre… toutes ces épices chauffantes qui aident à la digestion et à l’élimination.

Mon conseil n°5 : Anticipez et préparez !

Bouillon de pouleEn prévision des festivités, mettez votre corps au repos. Mangez très sainement les jours avant. Un jour Off peut être le bienvenu la veille ! Du bouillon dégraissé, des légumes, un peu de viande maigre … Le corps se met en mode détox supporte mieux les excès qui ne manqueront pas d’arriver avec les plaisirs de la table ! Idem pour les lendemains ou inter-fêtes : une journée Off, bouillon. Les autres jours mangez des légumes, des protéines, de bonnes graisses (surtout le matin) et évitez comme la mâle peste les restes de gâteaux, les bonbons, les fonds de vins… nos amis les glucides qui nous font prendre du lard !
Pour résumer : faire léger et équilibré les jours que vous n’avez pas expressément désignés comme Jours de Fêtes !

Mon conseil n°6 : Surveillez vos libations !

Je ne vous dis pas de ne pas boire d’alcool ! Je vous dis de boire intelligemment, mieux, pour que votre corps en profite complètement.

Commencez par manger avant de boire ! L’estomac est très sensible à l’alcool. Si vous buvez l’estomac vide, ce n’est pas bon pour lui ni pour vous. La tête va vous tourner plus rapidement, vous ne profiterez pas de la soirée, c’est dommage !
Préférez le vin aux liqueurs ou cocktails, c’est moins trafiqué, moins alcoolisé et donc moins sucré… Faites attention les boissons alcoolisées sont trèèès caloriques, des calories vides qui plus est. Ce qui veut dire qu’elles pèsent lourd dans la balance sans nous donner ni énergie ni satiété, juste un « petit mal au crâne » le lendemain !

Faites comme ma grand-mère : coupez le vin avec de l’eau ! Mais non ! Pas dans le même verre ! Buvez une fois du vin, une fois de l’eau… Vous ne vous déshydraterez pas et sans vous en rendre compte, vous boirez moins de vin !

Programme On/OFF
>>> Cliquez pour réserver votre place ! <<<


Mon conseil n°7 : Surveillez vos instincts de survie !

Il est inscrit dans nos gènes qu’il faut manger tout ce qui est disponible pour assurer la survie. Or, nos gènes ne savent pas que les placards sont pleins et les supermarchés aussi, que nul n’est besoin de faire des réserves sur la bête, qu’il y a de tout en abondance (enfin dans notre hémisphère). Vous aurez donc à négocier avec vos instincts qui vont vous pousser à manger, manger et lâcher la ceinture. Résister est plus facile si vous avez bien petit déjeuné, si vous vous êtes bien hydraté toute la journée et si vous prenez le temps de respirer entre deux bouchées. Court-circuitez votre programme qui vous dit : plus de plaisir = plus de nourriture = meilleures chances de survie… Le seul fait de le savoir peut aider à ne pas tomber dans le panneau. Faites-vous plaisir, goûtez un peu de tout. Ne vous faites pas mal en mangeant trop de tout !

Mon conseil n°8 : Passez à la détox maintenant !

Poulet au citron confitLes fêtes sont passées ?! C’était hier ? Aujourd’hui, je fais maigre et léger : Jour Off ! Il parait que l’on peut rester en vie sans manger pendant 30 jours… Nous avons de la marge ! Ce qui fait grossir, ce n’est pas un gros repas, c’est un gros repas + un gros repas + manger et boire les restes… jusqu’au gros repas d’après !

Dès le lendemain matin, soyez à l’écoute de vous-même, de votre corps. Il y a des chances pour qu’il vous dise qu’il veut boire de l’eau, des tisanes… et pas manger tout de suite. Attendez d’avoir faim pour manger. Votre faim est un indicateur: ne la supprimez pas avant qu’elle vous parle. Préparez-vous un bon bouillon, quelques légumes verts à la vapeur et passez la journée comme ça.
Allez marcher, prenez l’air, changez d’air, remettez du mouvement aussi doux soit-il dans votre vie. Cela va aider à éliminer les surplus de la veille. Dès demain vous serez en pleine forme !

Hydratez-vous ! Buvez bien tout au long de la journée pour maintenir votre métabolisme haut, cela va vous permettre d’éliminer.

Mon conseil n° 9 : Évitez la balance pendant 2 ou 3 jours !

En évitant de vous peser tout de suite vous permettez à votre corps d’éliminer sans stress le surplus. Passé ce temps, vous pouvez aller vérifier : vous n’avez pas pris un gramme ! 😉
Il y a toujours un effet rebond après un gros repas du seul fait du poids même de la nourriture. Ce n’est pas vous qui avez grossi, ce n’est pas la peine de vous stresser !

 

Passez de bonnes fêtes de fin d’année
Profitez des plaisirs de la vie !

Programme On/OFF
>>> Cliquez pour réserver votre place ! <<<

 

2 Réponses to “Mes conseils pour garder la ligne et la forme pendant les fêtes !”

  1. Carole 23 décembre 2017 @ 12 h 19 min #

    Merci pour cet article. Je vous souhaite de belles, douce et paisibles fêtes de fin d’année, en attendant une année 2018 joyeuse, heureuse et foisonnante !!!

    • edithroussemarty 23 décembre 2017 @ 13 h 20 min #

      Merci Carole ! Profitez bien de ce passage vers l’an neuf !

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :