Dal de lentilles corail, poireaux et potiron

29 Nov

dalCe dal vous réchauffe de l’intérieur, il vous rassasie, il contente votre gourmandise et il vous fait voyager. Quand les soirées deviennent fraîches, que les nuits se font longues, c’est le moment de faire une cure de dal ! 

Pour 4 personnes :

Préparation : 20 min – Cuisson : 40 min
Trempage : de 3 à 24 heures

  • 1 tasse de lentilles corail

  • 4 à 6 blancs de poireaux

  • 1 kg de potiron

  • 1/2 l de lait de coco

  • 1/2 l de bouillon maison

  • 1 c à soupe de beurre clarifié ou d’huile de coco

  • 2 clous de girofle

  • 1/2 bâton de cannelle

  • 1 c à soupe de curry 

  • 1 c à café de curcuma en poudre

  • 1 petit bouquet de persil ou de coriandre

  • Sel et poivre

Lentilles corailsFaites tremper les lentilles corail dans de l’eau fraîche et pure. Le matin pour le soir ou la veille pour le lendemain. Pour plus d’info sur le trempage, cliquez ici !
Au moment de préparer le dal, rincez et égouttez les lentilles. Réservez-les.
Lavez et parez les poireaux. Gardez le vert pour le bouillon. Émincez les blancs et réservez-les.
Faites chauffer une cocotte en fonte ou une sauteuse, versez-y le ghee. Quand il chaud, il « gondole », il fait des vagues. Baissez le feu et jetez-y les clous de girofles. Laissez rissoler 1 min, puis ajoutez les blancs de poireaux émincés. Remontez le feu de façon à ce que les poireaux suent. Quand ils vont faire mine de brûler (chez moi on dit « accrocher »), déglacez avec un peu de bouillon maison. 
Pendant de ce temps, pelez et couper le potiron. Plus les morceaux seront « petits » et réguliers, plus vite le dal sera cuit. Vous pouvez faire des dés ou des grosses allumettes. Au fur et à mesure intégrez le potiron à la cuisson. Ajoutez les épices, les lentilles corail. Mouillez avec le reste du bouillon et le lait de coco.
Couvrez et laissez cuire 30 min de plus au moins. Il faut que le potiron soit souple et que les lentilles se défassent.

dal
Ciselez le bouquet de persil ou de coriandre. Parsemez-en votre assiette au moment de déguster.
Servez le soir accompagné d’un riz thaï ou de pommes de terre vapeur ou bien encore de galettes appelées chapatis.
Mes astuces : si vous ne supportez pas le lait de coco, vous pouvez le remplacer par du bouillon. C’est moins exotique mais tout aussi bon.
Les poireaux remplacent les oignons dans cette recette. Ce qui est souvent le cas en Inde. Pour l’un comme pour l’autre, les cuire avec des clous de girofle améliore leur digestibilité. J’en mets systématiquement pour les faire cuire que ce soit à l’étouffée, au wok ou à la vapeur.
Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une mandoline, vous gagnerez du temps pour découper le potiron en grosses « frittes » allumettes.
Pour les amateurs, vous pouvez servir le dal avec un chutney relevé.
Si vous avez des restes, mixés dans du bouillon, ils font un potage déliiiiicieux ! 😉
Ce dal est tout simple, il est parfumé, équilibré et convivial. Il est la preuve que la gourmandise est bonne pour la santé !

Pour les amatrices de ON/OFF,
c’est un plat parfait pour les soirs ON d’hiver. 

4 Réponses to “Dal de lentilles corail, poireaux et potiron”

  1. Lafond marie laure 29 novembre 2017 @ 10 h 30 min #

    Bonjour Édith,
    Merci beaucoup pour ces conseils et recettes qui me permettent toujours de découvrir de nouvelles saveurs en toute quiétude !
    Je souhaiterais acheter « pois chiches lentilles et sarrazin ».
    Puis je le récupérer lors de mon rv kynesio. du 18.12 Am ? (en faisant alors 1 chèque séparé).
    D’avance merci !
    Marie Laure Lafond

    • edithroussemarty 29 novembre 2017 @ 12 h 57 min #

      Merci Marie Laure !
      Pour le livre pas de problème ! Il faut demander à David qui se fera un plaisir de vous le faire passer… A bientôt ! 🙂

  2. Petitjean Michèle 29 novembre 2017 @ 16 h 57 min #

    Bonjour Edidith .Lorsque j’ai voulu copier la recette 8 feuilles sont sorties de mon imprimante dont 2 avec la recette . tout se copie .Si on pouvait n’avoir que la recette cela éviterait de gâcher du papier mais peut être je m’y suis mal prise ?Amicalement

    • edithroussemarty 29 novembre 2017 @ 17 h 28 min #

      Je ne sais pas ! Le mieux c’est un stylo et un papier…

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :