Dans la vie… mets de l’huile !

10 Fév

huile
Toujours à l’affût de bons plans pour manger de bons produits, je vous ai dégoté une adresse qui vaut son pesant d’or ! Qui veut de l’huile bio, première pression à froid ? Suivez le guide et régalez vos papilles !

Ça fait des années que je suis de près le travail de Véronique et Bernard Barrieu. Ils sont agriculteurs bio depuis 1997. Ils transforment leurs céréales en huiles vierges, première pression à froid, à la ferme avec une attention toute particulière.
J’ai passé une après-midi avec Véronique pour qu’elle m’explique tout sur ces huiles dont elle est si fière et il y a de quoi !

Le premier travail, une fois la récolte effectuée, est le triage. En effet, dans la culture bio, il y a des graines de folles herbes qui se glissent parmi le bon grain. C’est trier le bon grain de l’ivraie… Car le goût peut en être fortement altéré. 
Ceci fait, commence la trituration. La trituration consiste à broyer les graines pour en extraire l’huile. Cette opération est faite avec une presse douce pour ne pas trop monter en température car la température maximum autorisée est de 50°C. Il n’y a donc pas de trituration en été. Et toute l’huile n’est extraite pas du tourteau.
Le pressage proprement dit est fait au fil de la demande pour éviter toute oxydation des huiles. Il est produit environ 1 litre d’huile par heure, et ce avec de 3 kg de graines en général (5 kg pour la cameline). Nous sommes là dans une production artisanale de qualité. Je vous l’avais dit…. 🙂

huile
Puis l’huile est mise à décanter pendant une semaine à 1 mois selon les huiles. Elle est ensuite filtrée, avec un coton fin, au moment de la mise en bouteille. Véronique a fait le choix, pour préserver le goût de ses huiles, de ne pas filtrer au micron… De la qualité, vous dis-je !
Une fois mises en bouteilles teintées, s’il vous plait, les huiles sont conservées au frais. Il est important de faire de même à la maison. Conservez vos bouteilles d’huiles entamées dans le bas du frigo. Certes ça prend de la place et c’est bien meilleur pour votre santé car le risque d’oxydation des oméga 3 est ainsi réduit. 

A la Ferme des Bouviers, il est produit de l’huile de tournesol oléique et linoléique (ce sont des variétés de tournesol différentes), du colza et de la cameline. 
L’huile de tournesol « classique » (linoléique) est riche en oméga 6, très sensible à la température (son point de fumée est à 110°C). C’est une huile parfumée à consommer crue, en salade ou sur des légumes vapeur. 
L’huile de tournesol oléique, issue de variétés sélectionnées, est riche en oméga 9. Moins sensible à la chaleur, elle se prête mieux aux cuissons. Le point de fumée est à 180°C. (C’est bon pour la cuisson, toutefois, je préfère le beurre clarifié ou la graisse de canard pour faire mes fritures.)

huile
L’huile de colza, est équilibrée en oméga 3,6,9. Leurs proportions sont très intéressantes pour notre organisme. Il est bon d’en consommer régulièrement : cela stimule notre métabolisme et renforce notre immunité. Cette huile est parfumée, vous lui trouverez un léger goût de noisette. Prenez bien soin de la consommer crue. C’est en salade qu’elle est la meilleure !

huile
L’huile de cameline, c’est la petite chouchoute, elle est pleine de vertus et bienfaits ! Elle est bonne pour la peau aussi bien en interne (dans la salade), qu’en externe (c’est une huile sèche qui fait merveille comme soin de peau). Elle est très riche en oméga 3 et en vitamine E. Elle a un goût d’herbacé, d’asperge et de chou rave. La dose journalière préconisée pour un adulte est d’1 cuillère à café par jour. Pour avoir la même dose d’oméga 3, il faut 2 cuillères à soupe d’huile de colza… Evidemment, elle se consomme sur les légumes à froid dans l’assiette ou directement à la cuillère. Ne la faites jamais chauffer ! Elle a une légère odeur de chou qui disparaît rapidement quand on l’utilise en externe. Elle est un des secrets de mes boucles folles 😉

Pour acheter des huiles de Véronique et Bernard vous pouvez vous rendre sur place à la Ferme des Bouviers à Parisot dans le Tarn. Vous pouvez aussi passer commande via leur site La ferme des Bouviers (Cliquez  ici ! ). Il y a des expéditions pour toute l’Europe. Et je vous ai négocié un cadeau… Avec le code EDITH vous bénéficiez d’une réduction sur votre commande. Je l’avais bien dit que je suis un cadeau ! 😀  Et je ne prends pas de commissions sur les ventes !

Maintenant, vous n’avez plus aucune excuse, mettez de l’huile de qualité dans votre vie !
Si vous voulez plus d’informations concernant les bienfaits du bon gras dans notre alimentation, je vous invite fortement à lire le livre de Taty Lauwers : Pour qui sonne le gras ! En attendant que je vous fasse un article qui explique tout en simple et en résumé…

Vous avez des soucis pour digérer les huiles
Je vous invite à demander 
Un profilage alimentaire
Je vous aiderais à déterminer
les graisses qui sont bonnes pour vous !

Ici

3 Réponses to “Dans la vie… mets de l’huile !”

  1. Brigitte 10 février 2016 @ 8 h 05 min #

    Merci Edith pour cet article !

    C’est formidable de promouvoir le travail de gens passionnés, et soucieux de la qualité de leurs produits.

    Les huiles sont souvent des trésors de bienfaits, à condition de savoir les utiliser et les conserver… donc infos très utiles 😉

  2. Martin 20 juillet 2017 @ 2 h 24 min #

    Bonjour,

    à partir de quel prix le code marche-t-il ?

    Merci

    • edithroussemarty 20 juillet 2017 @ 8 h 13 min #

      Bonjour Martin, bonne question ! Je ne sais plus… :/ Demandez lui, Véronique est très abordable comme personne 🙂

Laissez un message