Émincé de bœuf au gingembre au wok

25 Oct

bœuf au gingembre Manger du bœuf au gingembre comme dans les restos chinois ?! Oui, mais sans toutes les s**** qu’ils y mettent dedans comme additifs, texturant et autres exhausteurs de goût ! Un émincé de bœuf au gingembre, par exemple, fait avec du bœuf et du gingembre… J’avais envie de ça depuis un moment et là, je me suis lancée. Et bien, c’est tout simple à faire et délicieux ! 

Pour 4 à 6 personnes :

Info On/Off : 270 kcal /100g


Préparation : 30 min – Cuisson 10 min + 5 min – Marinade : 20 min

Marinez le bœuf émincé dans :

  • 80 ml de tamari

  • 150 ml de bouillon maison

  • 3 c à soupe de vinaigre de cidre

  • 2 c à soupe d’huile de sésame

  • 25 à 35 g de gingembre émincé

  • 2 tours de moulin à poivre

  • 1 kg de bœuf à bourguignon

Pendant ce temps :

  • 2 gousses d’ail

  • 2 c à soupe d’huile de coco

  • 2 oignons 

  • 300 g de champignons de Paris

  • 1 gros chou chinois ou 2 petits choux pak choi

J’aime la cuisine asiatique depuis que je suis toute petite. Je me souviens de périples dans la campagne à bord d’une 2 CV borgne. J’entrais dans une nouvelle dimension. Au bout du chemin chaotique, non pas une ferme tarnaise mais un palais extrême oriental. Mes yeux n’étaient pas assez grands pour contempler tant de beautés exotiques. Sur les marches du palais nous étions accueillis par une petite dame qui se tenait aussi droite que possible. Je me souviens du parfum du riz cantonais (j’en aurais mangé des tonnes !) et de la flamme bleue des bananes flambées. Je me souviens de mon application à manger avec les baguettes, de mon émerveillement devant les boiseries cramoisies. Que de merveilles à seulement 30 minutes de la maison ! Pour la petite gardienne de chèvres de j’étais, c’était un grand voyage, un grand dépaysement… Pourtant, si ma découverte de la cuisine orientale remonte à… bien loin, elle a mis longtemps à s’inviter à ma table. J’ai attendu mon voyage en Thaïlande pour comprendre à quel point c’est facile, rapide et sain de manger ainsi. Quelques aliments frais, bien choisis, un wok, un grand couteau, du gingembre et le tour est joué ! Le secret, c’est de prédécouper tous les ingrédients à l’avance, d’avoir un couteau bien aiguisé et des bols pour placer les émincés. Il vous faudra aussi un peu de temps pour émincer, ciseler, trancher… ce temps-là, c’est une méditation jolie. Celle qui vous consacre à votre tâche de nourrir vos convives avec amour et joie. Alors Kairos s’invite dans votre cuisine et vous pouvez commencer ! Prêt(e)s ?

bœuf au gingembre
J’achète du bœuf à bourguignon parce que c’est tendre et que ce n’est pas cher (enfin, pas trop !). Je congèle quelques fois les sachets pour les jours où je ne sais pas trop cuisiner… parce que dans la cuisine asiatique, le plus long, c’est de décider ce que nous allons manger !
Commencez par émincer le Bœuf en petites lamelles. Réservez-le dans un saladier pour la marinade.
Versez-y le tamari, le bouillon maison, l’huile de sésame et le gingembre émincé finement.
Je choisi une huile de sésame non grillée. L’huile de sésame est une huile végétale qui a un point de fumée élevé comme celle de coco à 177°C. Elle peut donc être cuite sans trop de dommages !
Remuez le tout et réservez au moins 20 min. Plus la marinade est longue, plus le bœuf sera moelleux et parfumé ! Vous pourriez même la préparer la veille au soir et la réserver au frigo pour le lendemain midi. Mais ça, ce n’est que pour les vrais gourmands, ceux qui s’organisent pour honorer leur gourmandise ! 😉
Au moment de cuisiner le bœuf au gingembre, faites chauffer de l’eau dans un cuit vapeur. Parez les champignons, coupez-les en 4, émincez les choux chinois ou choux pak choi et faites-les cuire à la vapeur pendant 8 à 10 min. Ils doivent rester légèrement al dente. Notez l’importance du fait que l’eau doit bouillir avant de commencer la cuisson. Elle chauffe pendant que vous lavez et coupez les légumes. C’est un gain de temps considérable, les légumes cuisent plus vite et, d’après Marion Kaplan, cela préserve les vitamines.
Émincez les oignons et l’ail. Réservez-les dans un bol en attendant la cuisson.

bœuf au gingembre15 minutes avant de passer à table, sortez la marinade du frigo et faites chauffer le wok. Si vous n’avez pas de wok, une poêle en fer bien chauffée fera l’affaire.
Mettez l’huile de coco à fondre et saisissez le bœuf émincé sans la marinade.
bœuf au gingembreCe n’est pas compliqué, dans le wok bien chaud (mais pas fumant !) disposez quelques tranches de viandes légèrement égouttées, faites les revenir rapidement, 1 à 2 minutes maximum en remuant sans cesse, réservez et passez au suivantes jusqu’à épuisement.
Jetez ensuite dans le wok, l’oignon et l’ail. Faites-les griller légèrement, déglacez avec la marinade et laissez cuire 5 min maximum à couvert. Arrêtez le feu.
Remettez le bœuf au gingembre dans le wok pour le mélanger. Servez aussitôt avec les légumes cuits à la vapeur.
En option : vous pouvez faire revenir les légumes dans la marinade avec l’oignon et l’ail et y ajoutez la viande au dernier moment.


Au moment de servir, parsemez le bœuf au gingembre de quelques graines de sésame pour une touche plus orientale…

Lancez-vous, c’est tout simple et délicieux !  Vous pouvez faire la même chose avec des blancs de poulet… Pour savoir si vous êtes plutôt viande rouge ou viande blanche

Pas encore de commentaire

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :