Encas croustillant, mon mélange préféré !

19 Avr

encas croustillant
Pour les petits creux de l’après midi, les apéros entre amis, je vous recommande cet encas croustillant ! Il est facile à faire, il voyage simplement, il s’adapte à toutes les circonstances, à toutes les gourmandises, à toutes les saisons… c’est lui que je préfère ! ♥


Préparation : 5 min – cuisson : 30 min – Pause : une nuit

  • 150 g de noisettes

  • 150 g d’amandes

  • 150 g de noix de cajou

  • 75 g de raisins secs

  • 40 g de rondelles bananes sèches

  • 40 g de canneberges sèches

encas croustillant

La veille de la préparation, versez les amandes dans de l’eau fraîche et faites les tremper toute une nuit.
Le lendemain, rincez les amandes et pelez-les. Normalement, après une nuit de trempage, c’est assez facile.
Épongez-les dans un torchon.
Faites chauffer le four à 120°C.
Versez les noisettes et les amandes sur une plaque à four.
Laissez les griller 20 min.
Ajoutez les noix de cajou sur la plaque et remettez au four pour 10 min de plus.
Laissez tiédir.
Versez dans un torchon propre et frotter les graines de façon à peler les noisettes.
Transvasez les graines grillées à secs dans un bocal en verre.
Ajoutez selon votre goût des raisins secs, des canneberges, des rondelles de banane séchées…
Mélangez et régalez-vous de cet encas croustillant.

encas croustillant
J’en emporte dans une petite boite quand je sors. C’est mieux qu’une viennoiserie ou qu’une barre chocolatée… C’est excellent pour accompagner un fruit frais, une salade de fruits. Toutes les excuses sont bonnes pour m’en régaler.
Le point fort de ce mélange, c’est qu’il est facile à préparer, qu’il se glisse, l’air de rien, dans le sac et qu’il est plein de bonnes choses pour ma santé !
Les amandes, noisettes, noix de cajou sont des trésors nutritionnels. En plus d’être satiétogènes (effet « coupe-faim ») du fait de leur richesse en acides gras, ils sont plein de vitamines (E et B), de fibres, de potassium, de magnésium, de calcium… Pour être bien assimilés, les oléagineux doivent être trempés ou grillés à secs. Lisez mon article complet à ce sujet !
Et puis, c’est mon arme secrète pour ne pas tomber dans les compulsions alimentaires sucrées. Quand je mange un fruit, qu’il soit cru ou cuit, le fructose (qui est le sucre du fruit) ouvre mon appétit. Après ça, j’ai envie d’en manger encore et encore… je ne sais plus m’arrêter ! Et là, je sorts mon arme secrète : mon encas croustillant ! Les acides gras et les fibres des graines grillées viennent couper cette furieuse envie de sucre et ma collation reste raisonnable tout en étant gourmande. 🙂

encas croustillant
Comme je n’ai pas toujours des fruits frais sous la main, j’ajoute des fruits secs : raisins, bananes, canneberges… A moi l’apport en potassium, fer, magnésium, la vit C… et les plaisirs de la gourmandise !

Allier silhouette et énergie
Lever le pied sur les sucres
J’ai un programme pour ça !

 

2 Réponses to “Encas croustillant, mon mélange préféré !”

  1. marianne 19 avril 2017 @ 6 h 04 min #

    pourquoi peler les amandes alors que j’ai vu un reportage sur france 5 dernièrement sur les amandes et ils disaient que la peau était excellente pour la santé, sans peau l’intérêt de l’amande est perdu à moitié?
    Je les pèles pas pour le fromage végétal quand je prends pas de noix de cajou.

    • edithroussemarty 30 avril 2017 @ 12 h 35 min #

      Bonjour Marianne. Pour moi, dans ce que j’ai appris en Ayurvéda, la peau des amandes très riche en acide phitique est très indigeste même après trempage ou grillage… Donc je les pèle toujours.

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :