Fraises à la crème fouettée de coco

2 Mai

fraises à la crème fouettée
Les fraises de saison et de région sont là ! Aujourd’hui, je vous parle de la gourmandise la plus simple du monde : les fraises à la crème fouettée. 

Pour 4 gourmands :

Préparation : 10 min – pause : 2 heures

  • 500 g de fraises (gariguettes pour moi)

  • 400 ml de crème liquide de coco

  • 2 c à soupe de sucre

  • 1 filet de jus de citron

«  Il y avait déjà bien des années que, de Combray, tout ce qui n’était pas le théâtre et le drame de mon coucher, n’existait plus pour moi, quand un jour d’hiver, comme je rentrais à la maison, ma mère, voyant que j’avais froid, me proposa de me faire prendre, contre mon habitude, un peu de thé. Je refusai d’abord et, je ne sais pourquoi, me ravisai. Elle envoya chercher un de ces gâteaux courts et dodus appelés Petites Madeleines qui semblent avoir été moulés dans la valve rainurée d’une coquille de Saint- Jacques. Et bientôt, machinalement, accablé par la morne journée et la perspective d’un triste lendemain, je portai à mes lèvres une cuillerée du thé où j’avais laissé s’amollir un morceau de madeleine. Mais à l’instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d’extraordinaire en moi. Un plaisir délicieux m’avait envahi, isolé, sans la notion de sa cause. Il m’avait aussitôt rendu les vicissitudes de la vie indifférentes, ses désastres inoffensifs, sa brièveté illusoire, de la même façon qu’opère l’amour, en me remplissant d’une essence précieuse: ou plutôt cette essence n’était pas en moi, elle était moi. J’avais cessé de me sentir médiocre, contingent, mortel. D’où avait pu me venir cette puissante joie? Je sentais qu’elle était liée au goût du thé et du gâteau, mais qu’elle le dépassait infiniment, ne devait pas être de même nature. D’où venait-elle? Que signifiait-elle? Où l’appréhender? (…) Et tout d’un coup le souvenir m’est apparu » M. Proust.
Un peu de littérature, ça ne peut pas faire de mal !

fraisesLes fraises m’offrent pléthore de souvenirs, ils remontent par bouquets, comme un final de feu d’artifice, j’en ai plein les mirettes, plein les papilles. Je suis embarquée dans la farandole d’un inventaire à la Prévert !
L’enfant bergère se souvient des fraises des bois qu’elle débusquait dans les clairières. Un petit cœur de rubis, si petit et si parfumé. Les premières fraises du jardin ont été bien fades…
Je me souviens de mon amie qui rinçait ses fraises au champagne, comme sa grand-mère. Tout un art pour faire chic avec la simplicité même ! 
Je me souviens de la première fois que j’ai voulu faire de la crème fouettée. J’avais des invités. Bien sûr ! Sinon, ce n’est pas amusant. Fiasco complet ! En fait, je n’ai jamais su faire de chantilly ou de crème fouettée, même à l’époque où je mangeais du lait de vache. J’avais acheté un siphon. Et avec ça, je réussissais tant bien que mal. J’ai arrêté le siphon : inefficace pour la crème de coco et polluant (à cause du gaz) et (parait-il) dangereux. 
Je me souviens de Mamie, notre Mamie (enfin, celle de mon mari), qui mettait un filet de citron dans les fraises pour faire ressortir le goût sucré. Cela fonctionne très bien. J’ai adopté cette pratique !
Je me souviens des énoooormes saladiers de fraises que le grand-père cueillait pour les repas familiaux. Pas de crème. Juste les fraises, un soupçon de sucre et la gourmandise !
fraisesJe me souviens la chantilly à la crème de brebis. Une tuerie que j’avais bricolée avec les yaourts 24h à base de lait de brebis cru. Un délice dans la Pavlova ! :-p 
Je me souviens les tentatives désespérées pour faire de la crème fouettée avec de la crème de coco. Les échecs, les crises, les déboires, le renoncement. 
Et puis, un pari un peu fou, défi trop grand pour moi, de faire la pièce montée pour un mariage. Mes amis le valaient bien ! 😉
J’ai tout essayé pour éviter la crème fouettée. Je vous passe les détails. Je cherchais à faire de la crème fouettée sans la crème… En cherchant désespérément sur le net, en fouillant dans les blogs des copines, j’ai fini par trouver ! 
Il y a bien une crème de coco qui monte en crème fouettée « toute seule » ! Danse de la joie ! :-)) 
fraises à la crème fouettéeAvec mon batteur à main qui… (je vous parlerai un autre jour de mon batteur à main) Donc, avec mon batteur à main tout simple, 5 minutes suffisent pour obtenir une crème fouettée du tonnerre ! Le secret ?! C’est une marque. Oui, je n’ai pas l’habitude de faire de la pub sur cette page, encore moins pour un produit industriel, même pas bio… J’ai presque honte de moi ! 🙁
J’ai tout essayé : toutes les marques bio, faire la crème coco moi-même… rien n’y fait. Il n’y a que celle-là qui monte (chez moi !).
Ce sont des briques vertes, que je trouve au rayon « exotique » du supermarché voisin où je ne vais quasiment jamais. D’ailleurs, si je n’avais pas eu le tuyau sur les blogs des copines, je n’aurais jamais eu l’idée d’aller voir là. (je suis une fille simple)
Donc, ce sont des briquettes vertes de la marque Kara. Ça y est, je l’ai dit !!! Pas bio, mais pas trop trafiquée non plus. Onctueuse à souhait. J’en ai toujours dans le frigo, en cas d’urgence ! 😉 Je les utilise surtout pour la crème fouettée. Pour mes préparations salées, je privilégie le bio… Non mais !

La recette ?! C’est tout simple !

fraises à la crème fouettée

C’est bien si la crème est le plus froide possible. C’est pour cela que je la conserve au frigo. Je suis parée pour toutes éventualités ! 
J’y mets aussi le cul de poule dans lequel je vais monter la crème, 30 minutes avant de commencer.
Pendant ce temps, je rince mes fraises (pas au champagne mais à l’eau claire !). Je les coupe en quatre, je les mets dans un plat avec un peu de sucre (au début de la saison, quand elles sont moins sucrées par le soleil), un filet de citron (merci Mamie !) et je réserve au frais. Elles vont rendre du jus, exhaler leur parfum… 
10 min avant de servir, je sors la crème et le cul de poule du frigo. Je verse la crème dans le plat et je la fouette, encore et encore. Au bout de 4 à 5 minutes, elle épaissit. Si vous voulez ajouter un peu de sucre, attendez qu’elle ait épaissie pour le mettre. La crème sucrée monte moins vite. 
Vous n’avez plus qu’à assembler dans vos verrines de service et à déguster !
La crème fouettée de coco se conserve très bien au frigo. Quand vous voulez l’utiliser, un petit coup de batteur et hop ! Le tour est joué ! A vous les forêts noires, les pavlovas, les fraises à la crème… tout ce que vous aimez ! 

fraises à la crème fouettée

Je sers les fraises à la crème fouettée pour la collation de 16h. Les fruits en dehors des repas, c’est plus digeste. J’ai une petite faim à ce moment là, je les mange avec appétit et je me régale. C’est bien mieux qu’en fin de repas, le ventre plein ! 
La crème aussi passe mieux. Je peux faire ma gourmande et en mettre plus 😉

Des astuces pour équilibrer 
Votre assiette

16 Réponses to “Fraises à la crème fouettée de coco”

  1. Colette 2 mai 2018 @ 11 h 27 min #

    Merci Edith pour cette bonne idée d’employer la crème fouettée de coco et les verres de présentation sont très joli. Bravo

    • edithroussemarty 2 mai 2018 @ 12 h 56 min #

      Merci Colette ! Que ne ferais-je pas pour nous régaler les yeux et le ventre… 😉
      Ces verres sont très jolis, je les aime bien mais ils sont super fragiles !!! 🙁

  2. Colette 2 mai 2018 @ 11 h 34 min #

    Et si on ajoutait du chantibio à la crème pour la faire mieux tenir ?
    Colette de Mazamet

    • edithroussemarty 2 mai 2018 @ 12 h 56 min #

      J’ai essayé : Résultat non probant. Avec cette crème, c’est juste génial ! 🙂

  3. LINE 2 mai 2018 @ 11 h 39 min #

    merci Edith, je vais vite essayer cette crème fouettée avec K…,car moi non plus je ne la réussis jamais et je n’essayais même plus d’en faire…..

    • edithroussemarty 2 mai 2018 @ 12 h 55 min #

      Tentes et dis moi !!! Ici, nous adorons ! 😉

  4. marie 2 mai 2018 @ 22 h 17 min #

    Jolies verrines, en effet!
    Mais chez nous, la crème fouettée de coco a déçu : tellement rien à voir avec la vraie Chantilly!

    • edithroussemarty 3 mai 2018 @ 7 h 16 min #

      Vous avez essayé avec celle là ?!

  5. Anisabel 2 mai 2018 @ 22 h 30 min #

    Merci beaucoup pour cette recette !
    Mon conjoint n’aime pas la chantilly du coup je n’en fais jamais alors que moi, j’adore ça !
    A tenter et tester dès que possible, d’autant que j’ai déjà vu cette marque dans un magasin près de chez moi.

    • edithroussemarty 3 mai 2018 @ 7 h 16 min #

      Bon appétit ! 😉

      • Anisabel 27 mai 2018 @ 19 h 18 min #

        Ca y est, j’ai testé ce midi avec un crumble… et il en a mangé !!
        Très facile à faire et très bon.
        Je n’ai pas mis de sucre. Pour moi, ça allait mais je reconnais que si j’en fais pour des invités, je sucrerai un peu tout de même.
        Je vais même apporter la brique vide pour la montrer à une collègue qui a un fils Vegan depuis peu. Elle a du mal à s’y faire et ça pourrait l’intéresser.
        Je n’avais pris qu’une brique pour tester mais là, il va falloir en mettre 2-3 au frigo pour ne pas être prise au dépourvu, au cas où…
        Un très grand merci pour cette découverte !

        • edithroussemarty 27 mai 2018 @ 20 h 11 min #

          je fais pareil !!!! J’ai toujours des briques au frigo au cas où ?… Une urgence est si vite arrivée 😀

  6. Andrée Le Gall 4 mai 2018 @ 18 h 52 min #

    Chère Edith,
    Vos vermines sont fort belles. Vous est-il possible de nous donner cette recette de crème à base de yaourts de brebis dont vous vanter les mérites ?
    Pour moi, pas de concession pour cette crème de coco Kara !!!! Je préfère remplacer par autre chose, tant pis pour la Chantilly ! J’aime aussi les fraises sans accompagnement…….ou avec un délicieux fromage blanc de chèvre, direct producteur, seul ou avec un filet de miel d’acacia ,ou encore une purée d’amande
    délayée avec un peu d’eau, très peu de sucre ou de sirop d’érable et un filet de jus de citron……ça ne mousse pas, mais quelle saveur !!!

    Au fait, Edith, que pensez-vous du jus de citron en petit flacon qu’on trouve dans les BioCoop ? Je n’ai jamais acheté ce produit qui n’a rien de tentant.

  7. Colette 6 mai 2018 @ 14 h 12 min #

    Bonjour Edith

    Recette faite ce midi et délicieuse, j’ai bien choisi la marque KARA chez le distributeur Edouard L… et c’est extraordinaire. Merci encore
    Dommage de ne pas pouvoir mettre nos photos de vos recettes !

    • edithroussemarty 6 mai 2018 @ 14 h 18 min #

      Je suis bien contente que ça vous plaise !!!
      🙂

  8. marianne 24 mai 2018 @ 16 h 04 min #

    hier soir, j’ai « perdu » une brique de lait de coco bio car j’ai eu une sorte de lait caillé. J’ai pris une briquette de cette marque là par hasard(je viens de lire la recette maintenant) ou j’ai mis au pif 2 cuillères de sucre glace et là hop magique ça a pris mais j’ai pas fouetté assez longtemps mais maintenant, je sais quoi prendre pour refaire!

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :