Vous mangez trop de sucre # 1 : introduction

24 Août

sucre 6Notre alimentation moderne est en pleine mutation. Pour mieux comprendre les enjeux de cette transformation et leurs impacts sur notre santé je vous propose de faire le point, dans une série d’articles, sur notre consommation de sucre. En effet, le sucre est une nouveauté dans notre bol alimentaire. Voyons pourquoi il est important d’en réduire la consommation et comment y parvenir.

Le sucre est réputé être l’aliment le plus acidifiant de notre alimentation moderne. Acidifiant, ça veut dire qu’il rompt l’équilibre acido-basique de notre écosystème interne. Ce déséquilibre étant la cause de bien des maladies de civilisation. Or, la consommation de sucre augmente régulièrement. Il se trouve des sucres, cachés ou non, dans pratiquement tous les plats préparés et il est peu de personnes qui passent une journée sans céder à une petite douceur. La faute en est surement au caractère addictif des glucides.

sucre 2
Un laboratoire de recherche basé à Bordeaux a démontré que l’addiction au sucre est plus forte que celle à la cocaïne.
Les rats (déjà addicts à la cocaïne) qui ont le choix entre une dose de sucre (saccharine) et une dose de cocaïne préfèrent, dans tous les cas de figures, le sucre. C’est vertigineux de se dire que cette drogue est en vente libre. 
C’est comme ça que l’industrie agroalimentaire vous rend dépendants des aliments manufacturés.

Pour mieux comprendre ce que j’entends par « sucres », je vous propose une liste des produits en contenant, qu’ils soient lents ou rapides, naturels ou industriels. En effet, il est intéressant de savoir que tous les produits glucidiques sont reconnus comme des sucres par notre organisme.

sucre 1

  • Les céréales et leurs dérivés : blé, sarrasin, riz, pain, pâtes, biscuits et toutes les préparations à bases de farines…

  • Les légumineuses : pois, lentilles, haricots secs…

  • Les pommes de terre.

  • Les fruits frais, en jus, cuits ou secs (ne les confondez pas avec les oléagineux ou fruits à coque).

  • Les édulcorants : sucres, miel, sirops et dérivés (confitures, pâtes à tartiner…)

Programme On/OFF 
>>> Cliquez pour réserver votre place ! <<<

 Les sucres cachés dans les plats préparés représentent jusqu’à 250 g par jour dans le régime d’un Américain moyen. Il faut dire que nos amis d’outre atlantique ne cuisinent plus, ils préfèrent de loin le tout prêt à manger à toutes heures et à pleines mains. Et même si, en France, nous n’en sommes pas là, loin s’en faut, vous seriez surpris de voir où se cachent les sucres dans votre alimentation et la quantité que vous en consommez chaque jour.

sucre 7
Jouons un peu :

  • Les sauces salades toutes prêtes : 7 g de sucre par assiettes.

  • Les sauces bolognaises pour les pâtes : 12 g par assiette.

  • Les céréales de petit déjeuné : 20 à 30 g de sucre par assiette, auquel on ajoute le sucre dans le lait…

Sans parler des boissons gazeuses qui affichent généreusement 10 morceaux de sucre par verre ce qui fait 20 g ! Une étude de l’école d’Havard tend à montrer que les sodas sont responsables de 180 000 décès de par le monde dont 78% dans les pays pauvres. Ces décès sont dus au diabète, aux maladies cardio-vasculaires et aux cancers. Vous pouvez aller lire l’article complet ici.

sucre 5

Du fait cette omniprésence du sucre dans notre alimentation, la majorité d’entre nous est complètement dépendante sans le savoir.
Savez-vous qu’elle est la quantité de sucre recommandée par jour dans une alimentation équilibrée ?
38 g pour les hommes et 25 g pour les femmes… Cela prend en compte toutes les formes de sucres : lents ou rapides, fruits ou céréales… Nous sommes loin du compte, je crois.
C’est cette consommation excessive qui acidifie notre organisme et qui  est directement en lien avec la recrudescence des cancers, maladies d’Alzheimer, diabète de type 2, de l’obésité, des problèmes hépatiques et des maladies cardiaques.

sucre 10Bien sur, vous n’êtes en aucun cas responsable de cette sur-consommation de sucre. Qui penserait que manger un yaourt aromatisé crèverait les plafonds de la dose de sucres quotidienne préconisée ?
Il faut bien comprendre qu’en plus la nocivité du sucre n’a pas toujours comme conséquence le surpoids. Être addict au sucre ne se voit pas à l’oeil nu : on peut être tout à fait mince et avoir un problème avec le sucre. Le sucre est inflammatoire, acide, oxydant et stressant pour tout le monde !

Dans la série d’articles qui va suivre, je vais vous alerter sur la nocivité de la consommation excessive de sucre, mais aussi vous motiver à changer vos habitudes alimentaires et de vous donner des outils pour le faire.

Programme On/OFF 
>>> Cliquez pour réserver votre place ! <<<

sucre 3

Pour finir cet article introductif, voici quelques effets délétères de cette surconsommation :

  • Résistance à l’insuline (diabète)

  • Inflammation

  • Acidité chronique

  • Stress oxydatif

  • Fatigue chronique

  • Hyper activité infantile

Il se peut que vous soyez concerné par l’un ou l’autre de ces troubles… Je vais vous en reparler dans mes articles à suivre. 😉

Décrocher des sucres est un défi
Relevez-le surement
Faites-vous aider !

2 Réponses to “Vous mangez trop de sucre # 1 : introduction”

  1. Pascale BARBAUD 27 août 2016 @ 13 h 48 min #

    bonjour Edith, pour avoir moi-même changé radicalement mon alimentation depuis 6 mois… (ainsi que mon hygiène de vie en général), mes intestins me disent MERCI. J’ai perdu 12 kilos en sortant définitivement tous les produits industriels et en mangeant fait maison, avec essentiellement du frais.

    • edithroussemarty 27 août 2016 @ 15 h 33 min #

      Bravo Pascale ! Vous avez tout compris… c’est merveilleux de voir que la qualité alimentaire change tout 🙂

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :